Une solution technologique unique pour intégrer des images haute définition à des panneaux solaire

Une solution technologique unique pour intégrer des images haute définition à des panneaux solaire

Grâce au soutien de la Banque Cantonale Neuchâteloise (BCN), le CSEM a développé la technologie KALEO permettant de réaliser des panneaux photovoltaïques illustrés. Ouvrant de nouveaux horizons à l’énergie solaire, cette solution prometteuse est à découvrir à Neuchâtel. Pour la première fois, six photographies «photovoltaïques» en haute définition sont exposées dans les jardins de la BCN. Ces œuvres produiront de l’électricité durant toute la durée de l’exposition.

Un regard espiègle, un sourire éclatant ou unvisage songeur. Des expressions suggérant l’énergie captées par ’objectif du photographe Guillaume Perret sont à découvrir dans les jardins de la BCN, au siège de Neuchâtel, ce samedi 24 juin de 9h à 11h pour la matinée portes ouvertes. Ces expressionsne se contentent pas de s’afficher. Grâce à la technologie KALEO développée par le CSEM, elles sont imprimées au cœur de panneaux photovoltaïques et produisent du courant électrique. Trois panneaux en trompe-l’œil sur la façade de la banque viennent compléter le dispositif.

Une telle exposition représente une première et sera également accessible durant tout l’été sur demande.

 

Faire rimer photovoltaïque avec esthétique

Ces dernières années, le CSEM s’est imposé comme un pionnier dans le développement de solutions photovoltaïques esthétiques destinées à enrichir la gamme des matériaux architecturaux durables. Grâce à l’engagement de partenaires publics tels que le Fonds National Suisse ou le canton de Neuchâtel, il a mis au point des innovations majeures comme des panneaux solaires blancs ou colorés. KALEO s’inscrit dans la lignée de ces solutions novatrices. Soucieuse de trouver de nouvelles solutions énergétiques pour les générations futures, la BCN a apporté un important soutien financier à ce projet, rendant possible une avancée de taille. Les chercheurs du CSEM ont fait «disparaître» la cellule photovoltaïque au profit d’une image haute définition, tout en laissant passer suffisamment de lumière pour produire de l’électricité. Une surface de 30 à 40 mètres carrés pourrait ainsi alimenter un foyer de 4 personnes.

 

Du laboratoire à nos villes

En offrant une nouvelle perception du photovoltaïque, cette technologie va à terme contribuer à l’essor des solutions architecturales intégrant des systèmes photovoltaïques (BIPV). Elle ouvre également la porte à d’autres utilisations comme la publicité. De telles applications poursuivent toutes le même objectif, à savoir l’augmentation du recours aux énergies renouvelables. Pour répondre aux exigences de la stratégie énergétique suisse, la part du solaire dans la production totale d’énergie devra passer de 2,5% à 20% d’ici à 2050. En ajoutant une corde à l’arc de
s architectes, le CSEM et la BCN entendent favoriser cet élan et inviter cette forme d’énergie à faire partie intégrante de notre quotidien.

 

Photo de couverture : Kaleo Solar | The image is printed on a film that has been specially chosen to be durably integrated in the solar module.

Source: CSEM / KALEO / BCN

 

Salem Kadi

Salem Kadi, 31 ans, est Chef de projets et Directeur Commercial dans l’énergie solaire, travaillant en ce moment comme Country Manager chez Milk the Sun. Pour Salem, « travailler dans l’énergie solaire, c’est vivre dans le future ».

No Comments

Leave a Comment

Hier Kommentar schreiben!


Vendez vos installations phtovoltaiques