Actus du secteur solaire Posts

Routes photovoltaïques : une fausse bonne idée ?

Routes photovoltaïques : une fausse bonne idée ?

L’information a fait la une des magazines spécialisés du secteur photovoltaïque et été relayée par certains journaux nationaux : la ministre de l’Écologie Ségolène Royal veut faire de la France un pays précurseur pour le développement des routes photovoltaïques. Avec un objectif affiché de 1000 kilomètres de routes solaires en cinq ans, les espoirs sont grands concernant cette innovation, déjà étudiée dans plusieurs autres pays comme les Pays-Bas, où des pistes cyclables solaires ont été inaugurées il y a un an. Mais cette technologie est-elle vraiment la meilleure solution pour développer les énergies vertes ? Milk the Sun fait le tour de la question. 

Le Nigeria, un futur producteur majeur d’énergie solaire?

Le Nigeria, un futur producteur majeur d’énergie solaire?

De loin le pays le plus peuplé d’Afrique (177 millions d’habitants en 2014), et par conséquent premier PIB du continent, le Nigeria, membre de  l’OPEP, dispose d’importantes ressources pétrolières, qui représentent une part majeure dans son économie. Le reste du PIB est principalement partagé  entre l’agriculture et les produits artisanaux. Le pays possède un taux d’électrification peu élevé : En 2012, seulement 55,6% de la population avait accès à l’électricité. Le manque d’infrastructures touche notamment les populations rurales, particulièrement pauvres. Pour palier l’inexistence et la très faible fiabilité de la distribution d’électricité dans certaines zones du pays, les populations rurales ont investi dans des groupes électrogènes, très couteux et polluants.

Le solaire au Ghana, un marché dynamique

Le solaire au Ghana, un marché dynamique

Le Ghana est un producteur d‘énergie important au sein de l’Afrique de l’Ouest. Ses réserves de pétrole et de gaz naturel sont élevées, surtout comparée à la superficie de son territoire. Plusieurs grandes centrales hydroélectriques (barrages d’Akosombo, de Kpong…), et de plus petites construits sur les rivières Oti et White Volta, génèrent une grande quantité d’électricité.  Le haut volume généré et la diversité des sources de production assurent la pérennité du secteur électrique ghanéen ainsi que l’amélioration de l’approvisionnement de l’énergie au sein des foyers et de l’industrie. Alors pourquoi le secteur solaire est-il porteur, et pourquoi de nombreux acteurs développent des centrales solaires au Ghana ?

Le développement du solaire égyptien

Le développement du solaire égyptien

Le pétrole et le gaz naturel sont les deux ressources les plus importantes d’Egypte. Par conséquence, la principale source d’énergie du pays, représentant environs 94% de la production électrique du pays (en 2013), est la transformation de ces énergies fossiles au sein de centrales thermiques. Le reste est partagé entre centrales hydroélectriques, solaires et éoliennes.

Vendez vos installations phtovoltaiques