février 2015 Posts

Milk the Sun sera présent à Be Positive

logo Be Positive

Nous serons présents au salon « Be Positive » qui se tiendra à Lyon – Eurexpo du 4 au 6 mars 2015. À cette occasion, nous pourrons vous parler des derniers projets confiés à Milk the Sun et partager nos impressions sur le marché photovoltaïque en France et en Europe.  Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec nos équipes présentes au salon, il vous suffit de nous contacter par e-mail.

Venez à notre rencontre  !

Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions !

Be Positive est le rendez-vous des énergies renouvelables, et donne l’occasion à tous les acteurs du photovoltaïque et plus globalement des énergies renouvelables de se rencontrer, créer des liens pour établir ensemble les synergies nécessaires au développement d’un marché photovoltaïque solide et innovant.

À bientôt,

L’équipe de Milk the Sun

Le marché secondaire se fraye une place au soleil

Le marché secondaire se fraye une place au soleil

Le marché secondaire du photovoltaïque connaît depuis quelques temps une forte croissance, notamment en France. Quelles sont les raisons de ce développement, et dans quelle mesure l’achat d’une centrale solaire « d’occasion » est-elle plus intéressante que le développement d’un projet neuf ? Milk the Sun revient sur le contexte d’internationalisation de la filière photovoltaïque et aborde certains points laissant penser que le marché secondaire offre de nouvelles perspectives au photovoltaïque. 

Le photovoltaïque, un marché d’avenir en France ?

Le photovoltaïque, un marché d’avenir en France ?

Des tarifs de rachat aux procédures d’appels d’offre, en passant par la concurrence internationale, où en est le marché photovoltaïque en France ? Milk the Sun met en lumière quelques points essentiels quant à l’avenir de la filière photovoltaïque française.

Le défi de l’innovation dans le solaire

Helios_in_flight-750x356

Malgré la baisse de la demande que connaît actuellement le secteur photovoltaïque, les institutions et universités continuent d’investir dans la recherche dans le secteur des technologies solaires. Une course à la performance s’est engagée, avec l’objectif de parvenir à des technologies plus efficaces, de plus hauts rendements et des innovations, pour une production d’électricité verte plus ambitieuse que jamais.
Nous présentons ici quelques unes des innovations les plus prometteuses qui, dans un futur proche ou lointain, arriveront sur le marché et permettront d’optimiser au quotidien nos pratiques respectueuses de l’environnement.

Apple investit 850 millions de dollars dans le solaire

D’après le journal allemand Der Spiegel, Apple serait sur le point d’investir 850 millions de dollars dans l’énergie solaire. D’après Tim Cook, PDG de l’entreprise First Solar, le géant américain aurait pris contact avec le fabricant de modules photovoltaiques pour la construction d’une centrale solaire de grande taille en Californie.

Les 130 mégawatts prévus pourraient constituer une production d’énergie suffisante pour alimenter en électricité verte non seulement le futur quartier général d’Apple à Cupertino, mais aussi tous les Apple Stores, son datacenter de Newark et tous les bureaux de la compagnie situés en Californie. Selon First Solar, le groupe américain aurait signé un contrat courant sur 25 ans.

Cette volonté de réduire son empreinte écologique, confirmée par ce nouveau projet, a étésaluée notamment par l’ONG Greenpeace dans un communiqué de presse (en anglais).

Tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque au 1er trimestre 2015

Les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque sont désormais connus. Applicables du 1er janvier 2015 au 31 mars 2015, ces tarifs dépendent du type et de la puissance du projet. Une fois le tarif fixé pour une installation, celui-ci est bloqué pour une durée de 20 ans, ce qui permet au porteur de projet d’avoir une bonne visibilité de son investissement sur le long terme.

Tarifs d’achat 1er trimestre 2015

tarifs

 

Si la baisse des tarifs de rachat de l’électricité d’origine photovoltaïque n’est dans l’ensemble pas accueillie très favorablement, celle-ci s’inscrit dans un contexte européen de restriction des mesures de soutien au photovoltaïque, du fait de la baisse des coûts de production des installations photovoltaïques. Cependant, cette diminution des tarifs apparaît pour certains acteurs du secteur comme un frein réel au développement de nouveaux projets, au profit de projets déjà existants et pouvant présenter un niveau de rentabilité supérieur.

En savoir plus

Le tarif de rachat est le prix auquel est rachetée l’électricité d’origine photovoltaïque. Fixé par arrêté et réévalué, celui-ci dépend notamment du type d’intégration des modules photovoltaïques au bâtiment lorsqu’il s’agit d’une installation sur toiture, mais également de la taille de l’installation.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page consacrée aux tarifs d’achat sur le site du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.